Fantasy / Fantastique

Tara Duncan (tome 1) : Les sortceliers – Sophie Audouin-Mamikonian

Titre : Tara Duncan 1 : Les sortceliers
Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian
Maison d’édition : Seuil (Jeunesse)
Date de parution : 2 mai 2003
Genre : Fantastique, Fantasy, Jeunesse
Prix : 15€

Tara Duncan. Une saga qui a enchantée mon enfance. Une saga que j’ai aimé du plus profond de mon petit coeur. Une saga que j’ai gardée au chaud dans ma bibliothèque environ 15 ans (du moins le premier tome). Pourtant, je ne l’ai jamais fini.
Alors, j’ai décidé de m’y replonger. Et je suis ravie de constater que Sophie Audouin-Mamikonian a réussi à me transporter dans son univers avec une facilité déconcertante. Même 15 ans après.

Résumé

Lorsque Tara’tylanhnem Duncan, dite Tara, découvre que sa mère est toujours vivante et prisonnière de Magister, le terrible Maître des Sangraves, elle part sur Autreonde, la planète des Hauts mages. En compagnie de Manitou, son arrière-grand-père transformé en labrador par un sort raté, elle y rencontrera le fantasque Maître Chem, le malicieux Palais Vivant, les Vampyrs, les Chimères, les venimeuses Harpies et s’y fera toute une pléiade d’amis parfois… inattendus.
Du royaume des Limbes à l’île des Roses Noires, Tara mène son enquête. Mais son trop puissant pouvoir fait bien des envieux et, bientôt Tara, devient le centre de complots qu’elle devra absolument déjouer afin de retrouver l’endroit secret où Magister a emprisonné sa mère.

Extraits

 » Un air froid et mort pesait sur la salle et Tara songea que le jour ou les méchant choisiraient un décor blanc et rose, alors la elle serait vraiment surprise. « 

« Ne pas toucher aux animaux, certains pouvant ressembler à des peluches inoffensives, jusqu’au moment où ils ouvrent une gueule… en général pleine de crocs. Énormément de voyageurs imprudents sur AutreMonde avaient fini leur existence sur la phrase « Oh, regarde comme il est mign… ». »

Mon avis

J’avais oublié à quel point j’aimais la plume de Sophie Audouin-Mamikonian. A la fois directe et subtile, elle est vraiment très agréable à lire.
Les chapitres de ce livre sont très longs, mais je n’ai pourtant décelé aucune longueur, aucune lenteur dans le récit.

J’ai retrouvé avec un immense plaisir ce mélange détonnant d’univers, de décors, et de personnages, qui m’a fait voyager du début à la fin, aussi facilement qu’à l’époque où j’ai lu ce livre pour la première fois. Il y a, je trouve, une alliance parfaite d’action, de drames, d’amour et d’humour.
L’histoire est très bien construite, et une intrigue vraiment intéressante. Certes, je mentirais en disant qu’on crève le plafond de l’originalité, surtout aujourd’hui. Mais n’oublions pas que ce premier tome est sorti en 2003, il y a donc 15 ans.
De plus, il faut prendre en compte que c’est une histoire jeunesse, pas Young-Adult. Le langage est simple et certaines réactions sont parfois enfantines. Mais c’est en partie ce qui fait le charme de cette saga pour moi.

Les personnages sont tendres, attachants, et souvent plutôt matures pour leur âge. Ils sont dépeints avec justesse et créés avec beaucoup d’humour.
Passé le stade « je ne te connais que depuis deux jours mais tu es déjà ma meilleure amie pour la vie », nous découvrons des amis fidèles, loyaux, et ô combien adorables (Robin et Cal les gars, j’étais déjà une grande adepte à l’époque, et ça n’a pas changé !).


Ma note

J’admets très volontiers que je ne suis pas forcément 100% objective dans cette chronique. Principalement parce que c’est une saga, une autrice, qui m’ont accompagnée tout au long de mon enfance, et même de ma vie de jeune adulte. C’est une série qui a une place importante dans mon cœur. Si pour beaucoup de monde il s’agit de « Harry Potter », pour moi c’est Tara Duncan, qui fait partie des sagas qui m’ont le plus marquée dans ma vie.
Le premier tome est un roman intriguant et enchanteur. L’univers est magique (sans rire !) et fantastique. Les personnages sont attachants et charmants.
En bref, c’était une excellente lecture pour ma part. Et même si je me souviens plus ou moins de la suite, j’ai hâte de la relire.
Note : ★★★★★ (18/20)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *