Contemporain

L’aube sera grandiose – Anne-Laure Bondoux

Titre : L’aube sera grandiose
Auteur : Anne-Laure Bondoux
Maison d’édition : Gallimard Jeunesse
Date de parution : 21 septembre 2017
Genre : Contemporain, Young-Adult
Prix : 14.90€

C’est un roman que j’ai totalement acheté sur un coup de tête. J’avais vraiment très envie de découvrir cette autrice dont j’entendais tant parler, et la couverture me plaisait bien.
J’ai mi un certain temps avant de le sortir, mais j’ai bien fait, parce que ce livre a été un énorme coup de coeur.

Résumé

Ce soir, Nine devait aller à la fête de son lycée. Mais Titania, sa mère, en décide autrement. Elle embarque Nine vers une destination inconnue, loin, jusqu’à une cabane isolée au bord d’un lac. Il est temps pour elle de raconter à sa fille un passé qu’elle lui a soigneusement caché jusqu’à maintenant. Commence alors une nuit entière de révélations. Flash-back, souvenirs souvent drôles, parfois tragiques, récits en eaux troubles, personnages flamboyants… Nine découvre un incroyable roman familial. Et quand l’aube se lèvera sur le lac, plus rien ne sera comme avant.

Extraits

« – J’aime pas trop quand il fait si noir.
– Ici c’est toujours comme ça. On dirait que le jour ne va jamais revenir. Mais tu verras, l’aube sera grandiose. »

« Il est venu nous dire au revoir, et lorsqu’il a franchi la grille dans l’autre sens, j’ai réellement senti la déchirure. Cette douloureuse impression que les choses changent, que le temps passe, et que l’on y peut rien. »

Mon avis

Nous suivons donc Tatiana et Nine, une mère et sa fille de seize ans qui préférerait de loin être à son bal du lycée. Elles partent une nuit dans une cabane au bord d’un lac lorsque Tatiana décide de révéler certaines vérités sur son passé et sur sa famille à Nine.

Avec un style à la fois simple, tendre et direct, l’autrice nous plonge dans une histoire familiale pleine de drames, de joies, de larmes, de souvenirs et de secrets. C’est donc une histoire comme je les aime qui se déroule dans des chapitres que j’ai enchaîné avec bonheur et avidité.
J’ai trouvé dans ce livre le récit poignant, haletant et addictif de trois générations. Et si certains chapitres étaient attendrissants, descriptifs ou merveilleusement beaux, certains m’ont fait pleuré toutes les larmes de mon corps de la première à la dernière ligne. C’est un des seuls romans qui a su me faire passer du rire aux larmes en quelques secondes. Et il ne fallait pas beaucoup plus de temps pour que je retrouve de nouveau le sourire.

J’ai aimé absolument tous les personnages. Ils étaient plein de vie, de tendresse, de caractère, d’amour et d’humour. Il n’y a littéralement aucun des personnages (principaux, tout du moins), que je n’ai pas apprécié.

Plus le temps passait, plus je ressentais ce vide grandissant à mesure que la fin approchait. Je ne savais même pas à quel point avant d’avoir lu le dernier mot de la dernière ligne de la dernière phrase de la dernière page.
Je n’étais clairement pas prête à voir arriver la fin de ce roman, mais toute bonne chose a une fin, et j’étais curieuse (j’avais besoin) d’avoir le fin mot de l’histoire.

Ma note

C’est un roman que je ne pensais pas aimer autant en le commençant. Pourtant je l’ai tout simplement dévoré. J’ai eu un énorme coup de coeur pour cette histoire, et pour tout ce que l’autrice m’a offert dans ces pages. C’est un de ces romans si bons, qu’ils nous tiennent éveillés jusqu’à l’aube.
Note : ♥♥♥♥♥ (19/20)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *