Fantasy / Fantastique

L’académie (tome 1) – Amelia Drake

Titre : L’académie
Auteur : Amelia Drake
Maison d’édition : Pocket Jeunesse (PKJ)
Date de parution : 21 février 2019
Genre : Fantastique, Jeunesse
Prix : 16.90€

Je guettais la sortie de ce livre depuis quelques temps. Alors bien évidemment, quand il est sorti, je me le suis procuré très rapidement.
Et j’ai eu raison, parce que je l’ai adoré !

Résumé

Elle a douze ans.

Elle s’appelle Twelve.

Elle est la douzième orpheline à avoir été recueillie par l’Institut Moser lors de l’Année Noire – année record des abandons.

Twelve rêve d’entrer dans l’une des Académies officielles que compte la ville de Danubia, parmi celles des Musiciens, des Alchimistes, des Scribes… Mais à la suite d’un étrange examen d’admission, elle découvre qu’elle est destinée à intégrer une Académie secrète, parallèle : celle des Voleurs. Là, parmi de fantastiques créatures (golems et géants), Twelve va apprendre comment tromper, falsifier, fabriquer des poisons, voler…

Extraits

« Depuis douze ans, depuis que Miss Kindheart l’avait trouvée devant la porte dans une boîte à biscuits, sa vie s’était toujours écoulée entre les murs de l’Institut pour enfants spéciaux Edgar G. Stanislas Moser. Où enfants spéciaux ne signifiait pas « incroyables » ni « dotés de pouvoirs extraordinaires », mais plutôt spéciaux dans le sens où « personne ne voulait avoir affaire à eux ». »

« Une arme sert à savoir qui est ton ennemi. Avoir une arme, signifie savoir contre qui l’utiliser. Si tu ne sais pas contre qui l’utiliser, ou si tu ne dois pas l’utiliser… toute arme est inutile. Avoir une arme signifie savoir qui est ton ennemi. »

Mon avis

Déjà cette lecture promettait du lourd lorsque je me suis rendue compte que la plume d’Amelia Drake avait accrochée toute mon attention en environ quatre lignes.

J’ai découvert dans ce premier tome un univers hallucinant et extrêmement bien construit dans lequel j’ai été happée à 100% tout au long du roman. J’y ai trouvé une balance parfaite entre des descriptions qui me faisaient rêver, et de l’action qui me faisait frissonner.
L’histoire était haletante et très prenante. Nous suivons donc Twelve, une jeune orpheline de douze ans, qui a été abandonnée dans l’Institut Moser. Tous les orphelins, l’année de leur douze ans, se doivent de passer des examens d’admission pour savoir dans quelle académie ils iront continuer leurs études, et quel métier ils exerceront à l’avenir. Twelve, après ses examens, se retrouve dans l’académie des voleurs. Et si tout se passe « bien » là-bas, peu à peu une idée commence à s’incruster dans son esprit.

Tous les personnages de ce roman sont très singuliers et très différents les uns des autres. Ils sont tous très originaux, avec des caractères et des comportements propres à chacun.
Sauf Rebecca, elle c’est le cliché de la peste hautaine et imbue d’elle-même !
Une petite mention spéciale à Twelve, à Ninon et à Loup, mes personnages préférés de ce premier tome qui sont justes… authentiques, courageux, loyaux et adorables.

Les relations entre les personnages étaient excellentes. C’est un des points que j’ai le plus apprécié dans cette lecture. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, toutes les relations étaient fondamentalement sincères et cohérentes, et c’est quelque chose qui manquent dans certaines de mes lectures.
J’ai ressenti ce sentiment de confiance, d’appartenance, de loyauté et de soutien tout au long du roman. Principalement à la fin. Cette fin qui m’a donnée des frissons.

Ma note

Ce roman a été une très très bonne lecture pour moi. Une intrigue très bonne, un univers fantastique, et des personnages merveilleux. J’ai vraiment tellement hâte de lire la suite.
Note : ★★★★☆ (17/20)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *