Horreur / Mystère

Celle qui marche la nuit – Delphine Bertholon

Titre : Celle qui marche la nuit
Auteur : Delphine Bertholon
Maison d’édition : Albin Michel (Wiz)
Date de parution : 30 janvier 2019
Genre : Horreur / Thriller / Fantastique / Jeunesse
Prix : 12.90€

Ce roman ne me tentait que moyennement pour être honnête. Mais une amie me l’a prêté en me disant qu’il était vraiment bien. Et j’avoue que je me suis laissée tenter assez facilement au fond.
Et j’ai plutôt bien fait de l’écouter, en fait.

Résumé

Malo, 15 ans, déménage, et doit quitter à regret son quotidien parisien. Aussitôt installé dans le sud de la France, il est gagné par l’angoisse. La Maison des Pins, isolée au milieu des bois, semble tout métamorphoser. Les parents de Malo sont absorbés par les travaux de rénovation, Jeanne, sa petite sœur, se réveille en hurlant, parle aux murs et s’est liée d’amitié avec une jeune fille… qu’elle est la seule à voir. Lorsque Malo découvre une vieille cassette audio, vestige d’un passé qui exige de refaire surface, l’adolescent décide de percer, coûte que coûte, le terrible secret qui hante la demeure.

Extraits

 » Nous sommes donc arrivés à destination sous une pluie battante. Il était seize heures, mais on aurait dit qu’il faisait nuit. Une pancarte en bois piqué annonçait : « La Maison des Pins ». Elle se balançait, lugubre, grinçait dans le vent ; on se serait cru dans un bouquin de Stephen King. « 

 » Le passé, le présent et le futur convergent, d’une manière ou d’une autre, à l’image de cette maison tout en contradictions. « 

Mon avis

J’ai commencé cette lecture sans m’attendre à quoi que ce soit de très positif venant d’un roman horrifique aussi court. Il était pourtant vraiment très surprenant. Une lecture qui ne me tentait que très vaguement d’ailleurs, mais qui m’a happée, et que j’ai lu d’une traite.
Tout au long de ce livre, j’ai trouvé un style très cru, et très agréable à lire, avec une réelle authenticité (que ce soit au travers des personnages ou des dialogues).

J’ai particulièrement aimé l’ambiance qui m’a suivie pendant (et même un peu après ) ma lecture : une ambiance très sombre et très tendue, une ambiance à couper au couteau. Mais en plus de cette l’ambiance particulièrement prenante, c’est l’intrigue qui m’a captivée. Une intrigue à la croisée de tous les plus grands classiques horrifiques !
Il y a d’ailleurs dans ces lignes, beaucoup d’inspirations des plus grands, des maîtres de l’horreur : il y a d’ailleurs énormément de références (Psychose de Alfred Hitchcock, Shining de Stephen King…).

Dans cette histoire, nous suivons Milo, un jeune garçon de quinze ans, qui emménage dans une maison perdue à la campagne, avec sa famille. Si ses parents sont absolument ravis d’être ici, et ne pensent qu’à la rénovation de la maison, Milo commence à sentir autour de lui une ambiance pesante et à remarquer certains comportements plus qu’étranges chez sa petite sœur, Jeanne.
Les personnages principaux sont, très intelligents, et j’ai trouvé ça vraiment très appréciable.
Par ailleurs, je tire mon chapeau pour le personnage de Jeanne. Elle est à la fois douce, innocente, gentille et courageuse. Mais l’ambiance qu’elle dégage est fantastique, et je pense que c’est grâce à sa construction que ce roman est si bon à mes yeux.
Et si la fin est un peu clichée, elle n’en est pas moins belle.

Le seul bémol, ce sont les parents. J’ai levé les yeux au ciel un nombre de fois un peu trop élevé à cause d’eux. Ces sont des parents trop clichés, sans profondeur, et vraiment stupides. Personne dans la vraie vie ne réagirait pas en voyant ce qu’ils ont juste devant les yeux en permanence. PER-SONNE.

Ma note

Cette lecture m’a vraiment très agréablement surprise. Je n’avais lu aucun avis dessus, je n’avais absolument aucunes attentes, et je pense que c’est quelque chose qui a jouer en la faveur de ce roman. Au final, j’ai adoré ce livre qui a été aussi bien une excellente surprise qu’une excellente lecture.
Note : ★★★★★ (17/20)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *