Romance

Triangle Amoureux (ou pas) – Marissa Kanter

Titre : Triangle Amoureux (ou pas)
Auteur : Marissa Kanter
Maison D’édition : Lumen
Date de parution : 11 juin 2020
Genre : Romance, Young-Adult
Prix : 15€

J’ai acheté ce roman sur un énorme coup de tête lors d’une visite dans un espace culturel. Je ne sais même plus si j’ai été tentée plus par le résumé que par la couverture.
Et je suis heureuse de dire, qu’une fois encore, je ne regrette pas cet achat !

Résumé

Hallie et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout… sauf de qui elle est vraiment – un secret qu’elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle incarne Kels, l’énigmatique créatrice d’un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Hallie : des amis par dizaine, une assurance inébranlable… et Nash.

Mais ça, c’était avant. Au détour d’un énième déménagement, Hallie tombe par hasard sur Nash, le vrai, en chair et en os. Bonne nouvelle ? Pas vraiment… Car quand vient l’instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l’unique lycée de leur petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d’elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Si elle franchit le pas et révèle qui elle est, c’en est fini de leur amitié et de sa notoriété sur Internet…


Un triangle amoureux… à deux ! Voilà le casse-tête à vous rendre fou – le piège infernal – qui s’est refermé sur Hallie. Tour à tour plein de suspense, émouvant et drôle, ce roman explore les mystères et les complexités de l’image qu’on peut donner en ligne, par rapport à celle qu’on a dans la vie.

Extraits

« Mais vous n’êtes que deux dans ce triangle amoureux : tu ne peux que gagner. »

« L’amitié, ça n’a rien de simple. C’est difficile, énervant, génial, fragile, durable, impossible… Mais ça en vaut toujours la peine. Toujours. »

« Et si j’aimerais continuer à compartimenter ma vie, je ne peux pas me voiler la face en me persuadant que mes mensonges sont sans importance. »

Mon avis

J’ai tout de suite accroché à la plume de l’autrice ! C’est une écriture très fluide, et vraiment agréable à lire.
J’ai aussi adoré la façon dont elle a abordé son roman, et j’étais agréablement surprise de tous les sujets importants qui y étaient traités. Au travers de l’histoire d’Hallie, elle nous parle d’amitié, de famille, de deuil, de l’image de soi, de la place des réseaux sociaux dans nos vies (intrusifs, parfois toxiques, le risque de perdre de son identité et de ne pas réussir à contrôler son image), d’anxiété sociale et d’angoisse.

Nous suivons Hallie Levitt, une jeune fille qui adore la lecture et qui tient un blog, Livres&Cupcakes, sur lequel elle parle de ses lectures. Elle se sert de cupcakes qu’elle assorti aux couvertures des romans sur ses photos Bookstagram. Elle s’est fait un nom dans le domaine, et se fait appeler Kels sur internet. Son meilleur ami, Nash, ne la connait que sous ce nom là.
Pourtant, lorsqu’elle déménage pour la énième fois, c’est bien Hallie qui tombe nez à nez avec Nash. Nash à qui elle n’ose pas avouer qu’elle est Kels, par peur et par manque de confiance en elle.

En premiers lieu, j’aimerais dire que j’ai tout simplement adoré les personnages (Ollie et le Papy, je vous aime ♥). Qu’ils soient principaux ou secondaires, ils avaient tous quelque chose à apporter, et même si certains sont forcément moins développés que d’autres, j’ai aimé suivre ces personnages tous aussi drôles, touchants et attachants les uns que les autres. Les relations frères/sœurs et petits-enfants/grand-père sont tout simplement adorables !


En second lieu, j’aimerais m’attarder un peu plus sur nos deux protagonistes, Hallie et Nash.
Tout d’abord Hallie. C’était déjà devenue ma meilleure amie à la deuxième page, lorsqu’elle dit qu’elle déteste le orange. (MERCI. C’EST LA COULEUR DU DIABLE). Au-delà de ça, j’ai beaucoup aimé son personnage. Là où certains voient une Hallie agaçante qui fait n’importe quoi, moi je vois une Hallie atteinte d’anxiété sociale qui se perd dans ses difficultés à communiquer et qui a peur de perdre ce qu’elle a réussi à construire. Et j’avoue que dans ce livre, je me suis beaucoup reconnue en elle. Je suis angoissée, anxieuse en permanence, j’ai souvent des difficultés à communiquer ce que je veux/pense/ressens. Comme moi, elle a peur de perdre ce qu’elle a réussi à construire, et c’est pour cette raison qu’elle s’embourbe dans son mensonge.
Alors OUI, ce n’était pas très malin de mentir là-dessus en sachant que son secret serait découvert tôt ou tard de toute façon. OUI elle avait 1000 occasions de dire la vérité. Et OUI, même moi je trouve ça stupide comme réaction. Mais au fond, je la comprends. Je la comprends vraiment.
Ensuite, parlons de Nash. Ce pauvre chaton qui s’en prend juste plein la tronche du début à la fin. J’ai remarqué que même si Nash est un gars ultra réglo, il n’est vraiment pas aidé. On passe son temps à lui mentir, on lui souffle le chaud et le froid alors qu’il est juste honnête avec lui-même et avec les autres. Je n’ai juste pas réussi à m’empêcher de le plaindre et d’avoir mal au cœur pour lui, alors qu’il était si gentil et touchant.

Ma note

En bref, j’ai été vraiment ravie de découvrir ce roman qui était doux et très touchant. J’ai beaucoup aimé les personnages et, bien qu’on puisse leur reconnaître des défauts, je pense qu’il font encore de leur mieux. Et malgré beaucoup d’angoisse et quelques moments où mon cœur s’est serré lorsque l’autrice abordait certains sujets difficiles, j’ai passé un très agréable moment de lecture.
Note : ★★★★★ (17/20)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.