Romance

Off-Campus (tome 4) : The Goal – Elle Kennedy

Titre : The Goal
Auteur : Elle Kennedy
Maison D’édition : Hugo &Cie (New Romance)
Date de parution : 11 janvier 2018
Genre : Romance
Prix : 17€

J’avoue que j’ai mis un peu plus de temps à sortir le dernier tome de cette saga, mais seulement parce que je ne l’avais pas ! Je l’avais commandé en magasin, mais vous savez ce que c’est, confinement, centres commerciaux fermés, et avec eux, la librairie où je devais récupérer mon précieux. Mais après moult démarches, me voici donc avec ce dernier tome entre les mains !
Et j’avoue aussi que j’ai moins aimé ce tome-ci. Le mot « déçue » serait sûrement un peu fort, mais l’idée est là.

Résumé

Il suffit d’une nuit pour que tout change.
Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.
Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.
Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.
Mais tout va se compliquer…
John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.
Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.
Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur.
Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

Extraits

« Nous souffrons tous, nous aimons tous. Nous sommes tous les mêmes. Et ton passé, les gens avec qui tu vis, là d’où tu viens, tu n’as pas à t’en faire pour ça. »

« Autrefois, mon but, c’était de réussir. Je ne me rendais pas compte que la réussite, ce n’est pas les bonnes notes, les bourses, où les diplômes, mais les gens que j’avais la chance de côtoyer dans ma vie. »

Mon avis

Je le répète pour la quatrième et dernière fois, je DÉTESTE la couverture (félicitations à vous, vous avez survécus à toutes les chroniques !).

Comme pour son prédécesseur, je n’étais pas particulièrement intéressée par le personnage masculin principal, ici Tucker. J’aimais bien le voir dans les tomes précédents, mais finalement il restait très mystérieux. Et c’est un personnage qu’au final, j’ai beaucoup aimé. C’est un garçon gentil, drôle, attentionné. Parfait quoi. Un peu trop même, mais bon, je suppose que c’est un peu le book boyfriend de base.
Par contre, un gros point négatif ici, c’est le personnage principal féminin. Sabrina. Elle était touchante, vraiment. Et forte. Mais elle était vraiment tellement bornée que s’en est très, très vite devenu agaçant. Oui, tu peux être forte et indépendante sans rejeter tout le monde à chaque seconde de ta vie, promis.

L’intrigue, elle nous parle en particulier d’un sujet très intéressant, que je n’ai pas vu très souvent : la grossesse en université lorsqu’on veut tout de même poursuivre ses études. Même si c’est un sujet très particulier, que chacune vit de façon différente, je suppose. Mais c’était intéressant de suivre son point de vue, aussi irritante puisse-t-elle être.

La plume de l’autrice est toujours aussi addictive, et son quatrième volume est toujours aussi agréable à lire, avec beaucoup d’humour, ce que j’apprécie particulièrement.
Par contre, j’ai vraiment eu du mal à passer outre les fautes cette fois-ci. En plus des coquilles habituelles (mots manquants, fautes, mots supplémentaires et doublons), j’ai eu du mal a accepter la traduction du prénom de Summer. Non, je ne plaisante pas. Ils ont littéralement traduits son prénom par « Été ». J’avoue avoir un peu débloqué en lisant ça. Dans l’ensemble c’était correct. Mais Summer quoi. Enfin, Été, pardon (et oui, je rigole toute seule de ma connerie) !

Ma note

Je ressors donc un tout petit peu déçue de ce dernier tome, que j’ai trouvé en dessous des trois tomes précédents. Malgré tout, ce roman conclu à merveille cette saga, et j’en retiendrai surtout que j’ai adoré suivre tous ces personnages tout au long des quatre volumes.
Note : ★★★☆☆ (15/20)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.