Romance

Ashes falling for the Sky (tome 1) – Nine Gorman & Mathieu Guibé

Titre : Ashes falling for the Sky
Auteur : Nine Gorman & Mathieu Guibé
Maison d’édition : Albin Michel
Date de parution : 21 novembre 2018
Genre : Romance
Prix : 16.90€

Je suis Nine Gorman depuis pratiquement ses débuts sur Booktube. Alors bien évidemment que j’avais entendu parler de ce roman. Et je ne sais pas pourquoi je l’ai laissé trainer si longtemps avant de le lire, vraiment je ne sais pas.
Parce que les seuls termes que je pourrais utiliser pour décrire ma lecture, c’est « énorme coup de cœur ».

Résumé

Il n’est qu’une pluie de cendres.
Elle s’est noyée dans un ciel trop vaste.


Lors de la soirée de pré-rentrée à l’université, Sky, décidée à laisser ses démons derrière elle, jette son dévolu sur Ash. Prête à assumer cette aventure d’un soir, elle ignore les avertissements de sa colocataire et se lancerons le jeu de la séduction, mais perd lamentablement la partie. Elle fait fuir Ash, non sans avoir entrevu ses blessures. La part d’ombre d’un jeune homme qui a tout connu, même le pire.
Surtout le pire…

Extraits

« Je suis Ash : un tapis de cendres sur lequel plus rien ne peut pousser. Toi… Toi, tu es Sky, le ciel, infini, tout comme les possibilités qu’il renferme. »

« Finalement, la seule façon de trouver la bonne personne, c’est de rencontrer quelqu’un qui nous aimera, nous et nos blessures. »

« Je voulais juste que nos chemins se séparent; ils n’ont fait que se rapprocher. Je la pensais différente et elle l’est, mais c’est comme si nos âmes, elles, se composaient des mêmes couleurs. »

Mon avis

Je vous préviens d’avance, cette chronique risque d’être très, très longue. Parce que j’ai beaucoup de choses à dire. Et que du bien en plus ! La première chose à savoir, c’est que ce roman m’a touchée dès les premières lignes. Je ne sais pas si c’est parce que je l’ai commencé très tard (et que je deviens émotive quand je suis fatiguée), si c’est parce que je suis une guimauve et qu’un gamin souriant construisant un château de sable sur un fond de musique triste me ferait pleurer, ou si c’est simplement parce que je suis sincèrement empathique, et que sentir cette immense douleur m’a brisée. Choisissez l’option qui vous plaira le plus, peu importe.

Je vais commencer par le plus simple et le moins long : Le style, la plume. C’est un roman à quatre mains exceptionnellement bien écrit. Du genre fluide et addictif, qui vous donne envie de tourner les pages un peu plus vite à chaque fois. Pour tout vous dire, je l’ai littéralement lu d’une traite. Je l’ai commencé vers 23h, je l’ai refermé vers 5h du matin. L’idée ne m’est même pas venue de regarder l’heure pendant ma lecture tant le monde autour de moi s’est mis en pause à la seconde où j’ai posé mes yeux sur les premières lignes.

Nous suivons donc Ash et Sky, qui se rencontrent lorsque Sky jette son dévolu sur lui pour un coup d’un soir. Mais ce que nous suivons surtout, finalement, c’est Ash et Sky qui apprennent à se connaître, un peu. A s’aimer, un peu. A se détester, un peu aussi. C’est Ash et Sky qui, hantés par leurs démons, trouvent du réconfort là où ils n’en cherchaient pas réellement.
On ne va pas se mentir, ce roman est plein de clichés, rempli des codes de la romance. Suffisamment pour deviner tout ce qu’il va se passer. Mais les auteurs en jouent et les remanient avec tellement de talent que cette romance se démarque admirablement de toutes celles que j’ai pu lire auparavant.

Et même lorsque les révélations étaient plus qu’attendues et pour le moins peu surprenantes, elles m’ont coupé le souffle. Pour eux. Pour Ash et Sky je veux dire. J’ai vécu leur histoire comme si elle était la mienne, comme si des souvenirs défilaient devant mes yeux.
Le tout livré avec une playlist qui nous propose une musique par chapitre, et qui rajoute tellement d’émotions dans ce livre. J’ai toujours pensé que la vie serait bien plus intéressante si on avait une BO en fond sonore. Et Nine et Mathieu ont rendu ça réel pour Ash et Sky. Pour moi aussi, quelque part, qui ait vécu leur histoire avec tellement d’implication que ça semblera probablement étrange aux yeux de tous les lecteurs (ou non) qui n’ont jamais ressenti ça. D’ailleurs, je trouve qu’un travail remarquable a été fait sur le choix des musiques en fonction des ressentis des personnages et des scènes décrites !

Et maintenant, venons-en à ce qui m’a causé le plus d’émotions. Ceux qui m’ont causé le plus d’émotions, devrais-je dire. Et oui, évidemment, je vous parle de Ash et de Sky. Des personnages authentiques, profonds et exceptionnellement bien travaillés. Aussi honnêtes et sincères que leurs relations aux autres. Enfin honnêtes, pas toujours. Mais ils n’essaient pas de cacher qui ils sont, ni l’un ni l’autre, et j’aime cette franchise.

Maintenant, il faut savoir que je suis tombée amoureuse en lisant ce roman. De l’histoire, de la playlist, mais surtout des personnages. Je suis tombée amoureuse de Ash et de Sky. De leurs blessures. De leur noirceur. De leur lumière. De leur profondeur. De leur intensité.

Je suis tombée amoureuse de Ash, de sa sincérité, de ses appels à l’aide silencieux. De son charisme et de sa douceur.
Je suis tombée amoureuse de Sky, de son honnêteté, de son envie d’aider, de sa joie solaire et de sa compassion sans limite.

Malgré les démons qui les hantent, malgré leur mal-être récurent, leur souffrance quasi permanente. Malgré leurs souvenirs douloureux et leur peur constante.
Je pense qu’ils font partie des personnages les plus émouvants et attachants qu’il m’a été donné de découvrir jusqu’ici. J’ai appris à les connaître, à les aimer, comme s’ils faisaient partie de ma vie depuis un temps infini.
Très honnêtement, ils m’ont brisée. Morceau par morceau. A mesure que je découvrais leurs blessures à eux.
Pourtant, à mon avis, beaucoup penseront que se sont des personnages, somme toute, plutôt normaux de romance. Je ne sais pas pourquoi eux, en particulier, m’ont transpercée. Mais ce que je sais, c’est qu’ils l’ont fait.

Ils m’ont irrémédiablement bouleversée. Marquée à l’encre indélébile. Je reste subjuguée de voir avec quel talent les auteurs ont réussi à graver leurs personnages dans ma tête et dans mon cœur.

Ma note

C’est donc, sans aucune surprise, un immense coup de cœur. Un coup de cœur auquel, sincèrement, je ne m’attendais que partiellement. J’avais peur que ce concept de jouer avec les clichés me dérange. Mais au final, c’est un des aspects qui a rendu se roman si remarquable à mes yeux. C’est une pépite d’amour et d’humour. De noirceur et de lumière. De détresse et d’espoir. Si vous ne l’avez pas encore lu, je ne peux que vous conseiller de foncer, sans vous poser de questions. De plonger tête baissée dans leur monde, dans leurs têtes. Ca en vaut le détour.
Note : ♥♥♥♥♥ (20/20)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.